Augmentation Mammaire Montréal
4055 rue Ste-Catherine Ouest, Suite 100
Montréal, QC H3Z 3J8
(514) 932-7667

Envoyez-nous votre question aujourd'hui!
 

Inclure un numéro de téléphone si vous souhaitez que nous vous appelons ...
Outil de recherche interne pour notre site de chirurgie esthétique. Entrez un ou des mots:

La coque sur implant mammaire

Coque sur implant mammaire | Augmentation Mammaire Montréal

 

Risques de l'augmentation et implant mammaireRisques...

La coque fibreuse, autrement dit la coque capsulaire est la complication la plus fréquente qui arrive suite à une augmentation mammaire. Une déformation des seins à cause d'une contracture capsulaire est un processus qui apparaît après l'augmentation mammaire, mais devient visible plutôt dans les premiers mois après le placement des implants mammaires.

Qu'est-ce que la coque fibreuse?
Lorsque les implants mammaires sont placés chirurgicalement, normalement votre corps réagit en formant une doublure réactive autour des implants. Ceci est la réponse naturelle de votre corps à tous les objets étrangers implantés. Ce revêtement réactif autour de l'implant mammaire est souvent appelée "la capsule", "le tissu capsulaire", la "capsule fibreuse", ou "capsule de la cicatrice", et il est formé par vos propres tissus. Heureusement, après la plupart des procédures d'augmentation mammaire, la capsule reste mince et vos seins restent doux et souples. Occasionnellement, la capsule devient épaisse et serrée des seins déformés en résultent. C'est ce qu'on appelle la contracture capsulaire.

La cause exacte de la contracture capsulaire suite au placement d'implants mammaires n'est pas entièrement connue. Ce qui est évident est que votre corps réagit à la mise en place chirurgicale d'un implant mammaire et déclenche un processus de guérison. Une capsule, entourant un implant mammaire, composée de tissu fibreux se forme durant ce processus de guérison. Le tissu fibreux est génétiquement programmé pour contracter et rétrécir le tissu cicatriciel lorsqu'il est soumis à un stimulus. Avec l'augmentation des seins, le tissu fibreux n'est pas stimulé et la capsule reste lâche autour de l'implant permettant à vos seins d'avoir une forme naturelle. Cependant, chez certains individus, la capsule se contracte, se resserre et presse l'implant. Lorsque cela se produit, vos seins peuvent apparaître déformés et fermes. Lorsque la contracture capsulaire est grave, vos seins peuvent ressembler à des boules. Il est important de se rappeler que ce n'est pas l'implant qui a durci. Le rétrécissement et la contraction de la capsule comprime l'implant et vous le ressentez ferme. Une fois la capsule d'implant est révisée, vos seins regagneront leur douceur naturelle comme à la journée de votre procédure d'augmentation mammaire.

Quelles sont les causes de la coque fibreuse?
Alors que les causes de la contracture capsulaire ne sont pas connues, la science médicale a beaucoup avancé pour identifier les circonstances qui peuvent vous mettre plus à risque d'une contracture capsulaire:

  • Les biofilms et la contamination bactérienne: Les bactéries opportunistes qui peuvent s'organiser en couches minces sur la surface des implants sont une des causes principales de la contracture capsulaire des implants mammaires. Normalement, ces bactéries ne causent pas de maladie, cependant lorsqu'elles sont attachées à la surface de l'implant, elles sont responsables de la croissance et de la contraction du tissu fibreux qui, à leur tour, entraînent la contracture de capsule et l'altération de la forme de la poitrine augmentée.
  • L'infection: Suite à une infection de sein, la contracture capsulaire est plus susceptible de se développer dans un sein augmenté.
  • Une coque fibreuse précédente: Des études médicales ont démontré que chaque femme qui subit une chirurgie pour une révision de contracture capsulaire antérieure est plus à risque d'avoir une contracture capsulaire récurrente suite à des chirurgies ultérieures de la poitrine.
  • Un hématome: Une hématome (saignement dans le sein) peut déclencher une réaction inflammatoire qui peut entraîner une coque fibreuse.
  • Une sérome: L'accumulation de liquides (sérome) se développant autour d'un implant mammaire peut également augmenter le risque d'une contracture capsulaire suite à une augmentation mammaire.
  • Le tabagisme: Le tabagisme diminue le taux d'oxygène sanguin, peut augmenter le risque de retard de cicatrisation et éventuellement initier une réaction inflammatoire qui déclenche une contracture capsulaire.
  • La pose d'implant: L'emplacement chirurgical des implants mammaires dans une poche sous-musculaire par rapport à l'emplacement rétro-glandulaire était autrefois considéré comme un facteur de risque dans la formation postérieure de la contracture capsulaire. Cependant, la littérature médicale suggère maintenant que le risque de contracture capsulaire n'est pas significativement influencé par le choix d'un placement d'implants mammaires, rétro-musculaire par rapport au rétro-glandulaire.

Comment puis-je savoir si j'ai un cas de coque fibreuse?
Le système de classification le plus couramment utilisé dans la définition de la gravité de la contracture capsulaire est le système de classification de Baker. Selon cette classification, toutes les femmes qui ont des implants mammaires peuvent être classées en 4 groupes après une augmentation mammaire:

  • Baker classe I – Les seins doux avec un aspect naturel.
  • Baker classe II – Une légère fermeté des seins avec un aspect naturel.
  • Baker classe III – Des seins fermes avec le début d'une déformation des seins.
  • Baker classe IV – Des seins fermes et douloureux avec de graves déformations.

Baker classe I et II sont des résultats favorables et souhaitables suite à une procédure cosmétique d'augmentation mammaire. La plupart des études modernes suggèrent un résultat favorable dans plus de 90% des femmes qui ont subi une augmentation mammaire. Néanmoins, la contracture capsulaire avec Baker classe III et IV, est un motif fréquent d'une intervention après une augmentation mammaire. Ces patientes ont un risque plus élevé de contracture capsulaire récurrente avec la chirurgie ultérieure de révision.

Qu'est-ce qui peut être fait pour réduire la probabilité d'une coque fibreuse?
Le Dr Chen Lee utilise une approche aux multiples facettes pour réduire la probabilité de ce résultat désagréable. Dans la préparation pour votre augmentation mammaire, il vous sera conseillé d'arrêter de fumer et d'éviter les médicaments qui permettront d'accroître le risque de saignement et d'hématome. Au cours de votre procédure d'augmentation mammaire, Dr Chen Lee utilisera une technique chirurgicale méticuleuse pour réduire le risque d'hématome et de sérome. Pour le risque de contamination bactérienne et l'adhésion du biofilm, le Dr Chen Lee recommande l'utilisation d'un "no touch" technique pour placer l'implant dans sa poche finale. Cette technique utilise un dispositif exclusif, l'entonnoir "Keller", pour passer l'implant dans la poche créée chirurgicalement avec un minimum de manipulation directe de l'implant. Le risque de contamination par des bactéries opportunistes est encore plus réduit en utilisant des boucliers pour les mamelons et les irrigations antibiotiques. Ces techniques réduisent mais n'éliminent pas de risques de contracture capsulaire. Lorsque la contracture capsulaire est établie, une révision chirurgicale peut être nécessaire.