aréole

Q: J'ai eu des implants mammaires il y a plus d'un an j’ai de sévères douleurs dans mes mamelons et aréoles

Submitted by Q-R de clee on Mon, 05/16/2011 - 22:57

J'ai eu des implants mammaires il y a plus d’un an, maintenant j'ai de sévères douleur dans mes mamelons et aréole. Cela fait un an, devrais-je être inquiète ou préoccupée?

R: Une douleur intense après aussi longtemps ne devrait pas arriver

Une douleur intense 1 an après l'augmentation mammaire ne devrait pas avoir lieu. Votre historique médical (incision, type d’implant, évolution de l'inconfort) et l'examen physique sont pertinents et devraient être examinées par votre chirurgien plastique.

Q: Options pour poitrine tubuleuse, redrapage et augmentation

Submitted by Q-R de clee on Fri, 05/13/2011 - 08:10

Chers experts, je voudrais savoir quel méthodes préférez-vous vous pour ce type de poitrine. Je suppose qu’elles sont tubulaires puisqu’il y a un grand écart entre les deux seins, l'aréole est énorme et il n'y a très peu d’espace entre l'aréole et le pli de la poitrine.

Est-il possible d'allaiter avec ces seins en premier lieu et si oui, sera-t-il toujours possible après une opération ? Aussi, Est-il possible de positionner les implants d’une façon à ce qu’ils soient cachés même avec aussi peu de tissue ?  Merci beaucoup !

R: L'allaitement maternel est présentement possible mais peut être affectée après la chirurgie

Selon vos photos, un bon plan chirurgical pourrait comprendre :

  1. Rabaisser votre pli infra mammaire
  2. Réduire l’aréole avec accès aux incisions péri aréolaire pour le placement de l'implant
  3. Relâcher le tissu mammaire de sorte qu'elle s’étire et se redistribue uniformément autour de l'implant
  4. Faire un placement d’implant sous-mammaire

En ce moment, votre capacité à allaiter ne devrait pas être affectée. Cependant, après les chirurgies énumérées ci-dessus, vous pourriez avoir de la difficulté due à la libération des tissus mammaires pouvant perturber les canaux mammaires.

Q: Perte de sensibilité suite à une augmentation mammaire par incision péri-aréolaire

Submitted by Q-R de clee on Fri, 05/13/2011 - 07:25

Je suis une femme de 26 ans et je viens d'avoir une augmentation mammaire ainsi qu’une réduction de l'aréole par incision péri-aréolaire il y a 3 semaines. Avant la chirurgie, la sensibilité de mes mamelons était normale et parfois quand il faisait froid, non seulement le mamelon, mais l'ensemble de l'aréole contractaient. Maintenant, 3 semaines après la chirurgie, mes mamelons sont engourdis et l'aréole ne contrat plus. Je me demandais si la sensibilité des mamelons ainsi que la contraction de l'aréole seront de retour ?

R: Ce que vous vivez est commun

Ce que vous vivez est commun et attendu aussi tôt après une augmentation mammaire. La plupart des patients verront une amélioration à partir de 6 semaines progressante graduellement avec le temps.

Q: Est-ce que mes seins sont considérés comme étant anormaux et tubulaires ?

Submitted by Q-R de clee on Fri, 05/13/2011 - 06:11

Mes seins sont très petits et éloignés l’un de l’autre, avec de grandes aréoles qui pointent vers mes côtes. J'ai eu 2 fausses couches et depuis, j'ai remarqué une plus grande perte de masse / tissu au niveau de la partie supérieure de mes seins. Ils ont toujours eu l'air défigurés et me rendent très mal à l’aise. Alors, est- ce une condition normale ? Ou tubulaires ? Que peut -on faire pour réparer cette anomalie ? Je vous remercie.

R: Les seins tubulaires sont caractérisés par une base rétrécie du sein.

Les seins tubulaires sont caractérisés par une base de poitrine resserrée résultant à un ptose du sein et l’élargissement de l'aréole suite au déplacement vers le haut des tissus mammaire sous le mamelon. Tous les tissus sont normaux. Cependant la plupart des chirurgiens plastiques paient très d'attention à cette forme de sein puisque que la meilleure façon de corriger nécessite beaucoup de finesse et ainsi que des ajustements par rapport à nos techniques habituelles d’augmentation mammaire.

Dans votre cas, les tissus mammaires sont normaux, mais la forme est en effet tubulaire mais non sévère. Lors de la planification de votre traitement, il serait important d’adresser les points suivant : 1) la base rétrécie de vos seins, 2) le pseudoptose du sein, 3) l'amélioration du volume, 4) la réduction de l'aréole, 5) le repositionnement latéral de l’aréole vous complexant.

Dans votre cas, les points 1-4 peuvent être simplement traités grâce à un abaissement de votre sillon sous-mammaire permettant à une libération des tissus mammaire afin d’élargir la base du sein, le placement d'un implant sous-mammaire pour corriger le volume et la réduction aréole. Cependant le point n ° 5 reste un problème puisque son résultat est moins prédictible. Une discussion approfondie sur les risques et bénéfice d’un NAC latéral devrait être planifier avec votre chirurgien puisque les cicatrices qui en résultent peuvent être décevante.  Bonne chance.