infra mammaire

Q: Comment améliorer la sensibilité du sein, arrêter l’engourdissement dans le mamelon et rendre la zone inférieur sensible au toucher et au changements de la température?

Submitted by Q-R de clee on Thu, 06/09/2016 - 12:04

J’ai subi une augmentation mammaire en 2011 (implants sur le muscle pectoral / incision infra mammaire). J’ai ressenti un engourdissement dans la région du mamelon et une perte de la sensibilité. Après 1 an, aucun changement. En 2015, j’ai décidée de retirer mes implants, mais le chirurgien me suggéra plutôt de mettre un implant plus petit afin de ne pas créer de grandes cicatrices ou un affaissement au niveau de ma poitrine. Ma cicatrice est plus longue qu’auparavant. Je suis à la recherche d’une façon d’améliorer la sensibilité (arrêter l’engourdissement dans le mamelon et la zone inférieur afin de sentir au toucher et les changements de température).

R: La perte de sensation ne s’améliore généralement que 5 ans suivant l'augmentation mammaire

Les nerfs donnant l’interversion sensorielle voyagent sur la bordure extérieur (latéral)de la poitrine. Ces nerfs sont difficilement visibles et sont souvent sur-étirer lors de la dissection de la poche et le placement de l'implant pendant l'augmentation mammaire. Pour la majorité des patients, les nerfs sont intacts, mais "abasourdie" (terme médical : neuropraxie) et retourne à la normale. Cette sensation retourne généralement à la normal dans les 3 mois suivant, mais peut nécessiter jusqu'à 18 mois. La persistance quant à la perte de sensation au-delà de 18 mois, suggère que les nerfs ont subi une plus grande blessure sensorielle résultant à une perte résiduel permanent. Malheureusement, la réduction/retrait des implants sont peu susceptibles de modifier l’état des lésions nerveuses causer par votre première augmentation mammaire. Il serait intéressant de discuter de ce pronostic plus en détail avec votre chirurgien plastique. Au plaisir.

Passer sous le bistouri. Où couper?

Submitted by Liz S Admin on Sat, 09/15/2012 - 10:29

Il existe différents types de chirurgie plastique pouvant être effectuées. Allant de l’abdominoplastie à la rhinoplastie, mais l'un des plus populaires, surtout chez les femmes, est l'augmentation mammaire.

Choisir le type d’implants mammaires n’est pas la seule décision difficile à prendre. La chirurgie plastique reste après tout une intervention chirurgicale nécessitant des incisions de la peau. La formation de cicatrice suite à une incision est à prévoir et reste inévitable.

L'incision infra- mammaire est une incision faite dans le pli du sein, située dans le creux sous-mammaire à l’intersection du torse. Celle-ci est l'incDécider où une incision sera performer permettra de déterminer où sera situé la cicatrice. Lors d’une augmentation mammaire, les trois incisions les plus couramment pratiquées sont les incisions sous-mammaire, l'incision péri-aréolaire, et l'incision trans- axillaire.ision la plus courante puisqu'elle offre au chirurgien un accès visuel direct facilitant le placement des implants mammaires. Les implants mammaires en silicone et saline peuvent être insérés à travers cette incision. Ce type d’Incision est préférable lors de l’utilisation d’implants mammaires en silicone, surtout si elles sont grandes tailles.

L'incision péri- aréolaire se fait sur la bordure inférieure du mamelon, où il se dissimulera entre la couleur plus foncée du mamelon et la couleur plus claire de la peau. Les deux types d’implants peuvent être insérés, mais la taille des implants en silicone peut être limitée dépendant de la frontière, et de la taille de l'aréole. Cette incision donne également au chirurgien un accès visuel direct.

L'incision trans- axillaire est une incision faite dans l'aisselle. La cicatrice peut être perceptible lorsqu’une femme porte des vêtements sans manches. Les implants mammaires salins sont préférables aux implants mammaires en silicone avec ce type d’incision. Il est très difficile de placer de larges implants mammaires en silicone puisqu’ il n'y a pas d'accès visuel direct pour le chirurgien plastique. Les petits implants mammaires en silicone sont une meilleure option lors de l'utilisation de cette incision.

Peu importe le type d’Incision choisi, une cicatrice apparaitra. Elle est inévitable suit à une augmentation mammaire. Cependant, après avoir obtenu la taille de la poitrine, la forme et l’aspect souhaité, la cicatrice sera vite oubliée et votre nouvelle poitrine volera la vedette.

Q: Douleurs lors du port de soutiens-gorge

Submitted by Q-R de clee on Fri, 05/13/2011 - 09:23

20 jours post-augmentation mammaire (implants siliconés de 250cc profile modérés par pose infra mammaire). Après 14 jours avec une sangle chirurgicale je ressentais la bordure de l’implant sur le côté gauche de ma poitrine. Mon chirurgien m’a recommandé de cesser le port de la sangle et d'essayer un soutien-gorge sport. Le soutien-gorge sport est douloureux : spasmes musculaires, resserrement, sentiment de relâchement « laisser tomber » suite à l'allaitement, engourdissement et picotements. J’ai essayée différents types de soutien-gorge. Je fais les massages tel que recommandé. Le muscle est serré et l’espace est limitée sur le côté gauche. Ma poitrine est sensible au toucher. Je peux sentir l'implant sur la majeure partie de mon sein gauche..

R: Commun avec les augmentations subpectoral

Ce que vous vivez est très fréquent suite à une implantation subpectoral. Je ne suis pas friand des massages avec implants texturés sous le muscle puisqu’ils peuvent augmenter vos symptômes sans toutefois diminuer les risques de capsulassions. Vos implants semblent être bien positionnés de sorte que la nécessité pour tout type de soutien-gorge ou sangles externe est inutile. Il suffit de porter ce qui vous rend confortable et le temps se chargera du reste.

Q: La plongé sous-marine suite à une augmentation mammaire

Submitted by Q-R de clee on Thu, 05/12/2011 - 01:23

J’ai subi une augmentation mammaire par incision infra mammaire il y a 2.5 semaines. Quand pourrai-je recommencer la plongée sous-marine? Est-ce que des limites de profondeurs sont à respecter?

R: Les activités physiques éreintantes sont à proscrire pendant les premières 6 à 8 semaines seulement

Après avoir subi une augmentation mammaire, il est recommandé d’éviter toutes activités exténuantes pendant les première 6 à 8 semaines. (Surtout si l’implant est localisé sous le muscle.) Après la période de repos, il vous sera possible de résumer vos activités régulières. La plongée sous-marine ne pose aucun problème puisque la pression exercée est uniforme sur toute la surface de l’implant semblable à celle appliqué sur le reste de votre corps. À l’opposé, une force concentrer en un seul endroit comme lors d’un traumatisme accidentel  risquerait d’endommager vos tissues ou dans  ce cas-ci, vos implants.

Pour résumer,  la plongée sous-marine ne pose pas de risque si pratiqué après les 6 à 8 semaines de convalescence. Bonne plongée!