pôle supérieur

Q: Douleur dans la partie supérieure droite de la poitrine lors de la contraction musculaire , 2 mois post-opératoire est-ce normal?

Submitted by Q-R de clee on Mon, 09/05/2016 - 21:06

Le haut de mon sein droit est douloureux à chaque fois que j'utiliser mon bras droit. J’ai eu une augmentation mammaire sous le muscle il y a 2 mois. Mon sein semble avoir bien descendu, mais je peux sentir un point dur sur mon muscle / en haut de ma poitrine. Chaque fois que je soulève quelque chose, c’est douloureux. Dois-je m’inquiéter ? Je n'ai commencé à dormir sur le côté que depuis quelques jours. J’ai aussi une plénitude du pôle supérieure, Peut-il redescendre même après 2 mois ?

R: Il est encore très tôt et des améliorations spontannées sont à prévoir

Merci pour vos  photos et questions. Les symptômes que vous décrivez, sont très fréquents 2 mois après une augmentation mammaire sous-musculaire. Les seins continueront à se ramollir et la plénitude du pôle supérieure à s’améliorer. Soyez patiente, car d’autre changements peuvent se produire pendant les prochains 4 à 6 mois. Gardez votre chirurgien informé de vos préoccupations.

Q: Est-ce possible d’avoir une petite réduction et ajouter un petit implant afin d’avoir plus de galbe dans le haut du sein?

Submitted by Q-R de clee on Tue, 06/14/2011 - 19:12

Je suis un 36DD tombant et voudrais être un gros C / petit D, j’aime vraiment le look ‘’faux’’ que les implants donnent, donc je veux des implants pour créer plus de galbe dans le pole supérieur de mon sein . Est-ce possible?

R : Des implants combine à une mastopexie est un choix raisonnable pour les faibles poitrines

Les augmentations mammaires combiné à une mastopexie sont raisonnables avec de plus petits seins ptose qui sont aplatis sur le dessus. Bien que cette technique puisse être utilisée avec de forte poitrine, le poids lourd d'une poitrine forte crée une déformation récurrente ou "cascade" causé par la descente des tissus mammaire sur l'implant. Ce problème est potentiellement récurant à long terme. Pour les poitrines fortes, une réduction mammaire pédiculaire supérieure similaire à celle de la mammoplastie verticale comme décrit par Lejour est recommandé. Selon la taille de votre poitrine et la forme désire, plusieurs options s’offrent à vous tel que l’ajout d'un petit implant dans la partie supérieur ou une mammoplastie de réduction de pédoncule.