Risques

  •  Risques associés à l'augmentation mammaire

Il est très possible que vous soyez enthousiaste à la pensée d'une augmentation mammaire, mais il faut être conscient des risques de l'opération. La chirurgie et l'anesthésie en général comporte toujours un risque pour votre santé. Bien que très rare, il existe même une possibilité de décès. Les complications liées à l'augmentation mammaire comprennent lune asymétrie, une déformation, des saignements, une guérison lente, une réopération, une visibilité de l'implant mammaire, une palpabilité de l'implant mammaire, des douleurs, une perte de sensation, des cicatrices, une contracture capsulaire (la coque) sur implant mammaire, une rupture de l'implant, un implant mammaire mal positionné et une taille désirée non-obtenue.

Les complications possibles...

  • Hématomes, séromes et infections
    • Hématomes: Un saignement dans la poche pour l'implant mammaire peut causer une accumulation de sang autour de l'implant. Il est souvent nécessaire de réopérer pour soigner cette complication.
    • Sérome: Un sérome est une accumulation du liquide lymphatique autour de l'implant mammaire. C'est une complication fréquente qui est souvent accompagnée d'une inflation considérable. Heureusement, cette complication se soigne souvent d'elle-même avec le temps.
    • Infection: Une infection est rare après l'augmentation mammaire. Si les antibiotiques ne suffisent pas, un drainage chirurgical et l'extraction de l'implant peut être nécessaire. Un nouvel implant peut ensuite être inséré lorsque l'infection a été soignée.
  • Trois types d'infections importantes
    • Infection tardive "à bas bruit" : Un type d'infection avec peu de symptômes et difficile à détecter à l'examen qui peut survenir plusieurs années après l'augmentation mammaire.
    • Micro-abcès: Se développe sur un point de suture et se soigne facilement par l'ablation du fil contaminé et par des soins locaux.
    • Syndrome de choc toxique : Causé par une bactérie sécrétant une toxine. C'est un type d'infection rarissime.
  • Nécrose de la peau
    • Causée par l'apport insuffisant de sang à la couche supérieure de peau, souvent dû à une tension excessive. Cette tension est généralement le résultat d'un hématome n'ayant pas été soigné ou par la diminution de la circulation sanguine causée par la nicotine venant des cigarettes. C'est une complication rare mais sévère. Il est parfois nécessaire de retirer l'implant pour la soigner.
  • Cicatrice anormale
    • La guérison d'une cicatrice après l'augmentation mammaire varie de personne en personne. Pour certaines, la cicatrice put devenir large, pigmentée et parfois gonflée.
  • Changement sensoriel
    • Cette complication est souvent temporaire et part avec le temps. Cependant, il arrive que ce changement sensoriel persiste autour de l'auréole du mamelon.
  • Veine thrombosée
    • Cette condition apparaît plusieurs semaines après l'augmentation mammaire. Une veine proche du sein, généralement de 2 à 5 cm de long, devient sensible et prend l'apparence d'une corde. Aussi connue sous le nom de Maladie de la corde de Mondor, cette condition ne nécessite aucun traitement puisqu'elle se guérit d'elle-même et ne cause aucun dommage permanent.
  • Galactorrhée/Montée de lait
    • Des cas rares de stimulation d'hormone suite à l'augmentation mammaire ont été rapportés. Lors de ces cas, le lait sécrété s'accumule autour de l'implant.
  • Pneumothorax
    • Cas extrêmement rare nécessitant des traitements spécifiques.
  • Risques reliés à l'implant mammaire
    • Plissage et ondulation: Les implants étant désignés pour être doux et flexible, leur malléabilité permet la formation de plis sur l'enveloppe externe, créant des ondulations visibles sur le sein.
    • Rupture:Toute prothèse synthétique comporte le risque de rupture. Lorsque cela arrive, son contenu se déverse dans la poche de l'implant mammaire. Le contenu d'un implant salin, de l'eau salée, peut être absorbé par le corps et le sein perd son volume. La rupture d'un implant de silicone est plus compliquée, car le corps ne peut pas absorber la silicone. La silicone reste dans la poche de l'implant. Par conséquent, on ne remarque le défaut que lors de l'examen de routine. Le Dr. Chen Lee recommande le remplacement immédiat de l'implant après le diagnostic.
    • "Coques"(contracture capsulaire): Peut suivre une infection ou un hématome, mais la cause exacte n'est généralement pas identifiable. Le développement de nouvelles technologies ont diminué l'impact de la contracture capsulaire. Cette complication requiert souvent un changement d'implant.
  • Mauvais positionnement de l'implant mammaire
    • Un mauvais positionnement initial ainsi qu'un déplacement après l'opération sont les causes générales d'un mauvais positionnement de l'implant. Il faut souvent faire subir une réopération à la patiente pour régler ce problème.
  • Rotation
    • Bien que rare, la rotation d'implant en forme de goutte d'eau est théoriquement possible et peut affecter l'esthétisme final.
  • Déformation du mur thoracique
    • Causée par l'empreinte laissée par un implant mammaire affectée par une contracture capsulaire sévère et peut laisser des traces même après que l'implant soit retiré.

Les risques associés à l'augmentation mammaire ne sont pas élevés, mais il est important d'en être conscient. C'est pourquoi le Dr. Chen Lee vous les expliquera en détail lors de la consultation.